LA TAGHLAMT : GRANDE CARAVANE DE COMMERCE SAHARIEN AU NIGER

Au Niger il existe depuis fort longtemps une grande caravane qui, à dates fixes, vient échanger le sel et les dattes du KAWAR (voir carte ci-dessous) contre le mil, le sucre, le thé et les produits manufacturés de l’ouest et du sud du Niger.

Cette caravane est parfois dénommée à tort AZALAY par assimilation avec la caravane de sel de Tombouctou à Taoudeni (Mali).

L’itinéraire, encore emprunté aujourd’hui, n’a pas varié.

         

Ce commerce est entièrement entre les mains des Touaregs Kel Aïr (les Kel Owey et les Kel Ferwan) y compris ceux qui sont fixés aujourd’hui plus au sud (les Kel Gress et les Itesen). Les Iullemeden Kel Dinnik de l’Azawagh, avec lesquels nous sommes en amitié, n’y participent que très peu.

La caravane traverse en moins de 10 jours le grand désert de sable du TÉNÉRÉ entre Agadez et Bilma, soit environ 500 km. L’orientation est plus facile la nuit que le jour :

§  à l’aller, au début de la nuit c’est la constellation des Pléiades ( ASHED EHAD : les "filles de la nuit" en tamajeq) puis Orion  ( amanar : "le guide" en tamajeq) qui donnent l’Est ;

§  au retour c’est  Vénus (tezzeg ulli  : la traite des chèvres  en tamajeq) qui indique l’Ouest.

Pour cette grande et périlleuse traversée, les chameaux sont également chargés d’herbe pour le fourrage et de bois pour le feu. Jusqu’en 1970 la caravane comptait des milliers de chameaux. Aujourd’hui quelques centaines font encore concurrence aux camions (1).

 

(1) Pour plus d’informations voir « Touaregs nigériens » - Edmond Bernus (Ed. L’Harmattan)

 

(Extrait de ISALAN N° 5 – mars 2002-)